Grande résolution : j’ai changé complètement ma routine beauté ! Et ça me réussit !

 

Tout a commencé avec une amie, qui m’a dit un jour « Je n’en peux plus de tous ces produits cosmétiques pleins de pétrole et autres ! J’ai changé pour du savon, sain. Je te promets que ça n’a rien à voir ! ». Dans ma tête, ça résonnait « Oula, encore une qui se prend bien la tête pour pas grand-chose ! ». Sauf que par acquis de conscience, je lui ai touché la jambe et sa peau était comme celle d’un bébé : harchi douce ! Hey mais c’est qu’elle aurait peut-être raison dis ?!

 

J’ai donc commencé à m’intéresser à ce qu’elle m’a dit « J’utilise un savon - saponification à froid : c’est ça le secret ! ». Hein ? Elle me raconte quoi ? C’est quoi ça ?

Voici l’explication de Mam’zelle Savon :

La Saponification à Froid est la “Haute Couture” de la savonnerie. C’est le procédé de fabrication du savon le plus ancien. Il est connu depuis l’Antiquité. Le savon est obtenu par le mélange d’huiles végétales, de beurres ou de graisses animales fondus auquel on ajoute de l’hydroxyde de sodium. La période de séchage naturelle du savon (4 à 6 semaines) permet d’obtenir la disparition totale de l’hydroxyde de sodium dans le savon fini et sans cuisson. Lors de la saponification à froid se crée naturellement de la glycérine végétale (agent hydratant pour la peau). Cette glycérine n’est pas retirée au cours du “relavage” de la pâte à savon. L’avantage majeur de cette méthode de fabrication est le respect des matières premières. Travaillées “à froid”, elles ne sont pas dénaturées et conservent la quasi-totalité de leurs propriétés. Le savon à froid est naturellement surgras. Ce qui assure, en complément de la glycérine, l’hydratation de la peau. C’est en soi un soin nourrissant, respectueux de la peau et de l’environnement. Car tous les composants sont 100% biodégradables. L’Artisan savonnier qui utilise ce procédé de fabrication possède une connaissance approfondie des huiles qu’il utilise. Chacun de ses savons est différent, a été pensé, élaboré et fabriqué de manière cohérente avec des ingrédients d’excellence. De préférence BIO, permettant d’éviter au maximum la présence de pesticides et d’engrais chimiques qui provoquent souvent des réactions cutanées. Le savon à froid convient à la toilette de tous. Du nourrisson à la personne âgée.

« Ouais, mais c’est contraignant non ? Tu dois forcément avoir une routine beauté qui te prend un temps fou le matin pour arriver à ce résultat ? ». Quelle fût mon étonnement que la réponse soit négative ! Du coup, j’ai voulu tenter, doucement. Désormais, je ne peux plus faire marche arrière tellement j’adore !

 

MAQUILLAGE :

Je ne jette pas ce que j’ai pour autant (quoi que, j’ai fait du tri), mais désormais je fais attention à ce que j’achète. Au grand minimum, j’achète du « cruelty free » : non testé sur les animaux. Je check sur internet les marques qui rentrent dans ma démarche. Ex : J’ai changé mon fond de teint pour une poudre minérale au top du top (et dieu sait que je n’aimais pas les poudres libres) de la marque Lily Lolo (achetée sur le site Ecco Verde).

 

GELS DOUCHE :

Et bien exit, je suis passée au savon. Bon, je peux éventuellement en acheter, mais du bio. Ceci dit, une fois qu’on a goûté au savon, on a du mal à faire machine arrière ! Je passe une commande chez Mam’zelle savon sous peu.

 

CREMES :

J’ai testé l’huile dans un premier temps (Site : Aroma zone). Rien à redire si ce n’est que j’ai du mal à me faire à la texture. Après, c’est une question de goût. Je suis donc repassé aux crèmes et n’utilise l’huile que pour la nuit. Actuellement, je suis sur la crème de jour  à l’huile d’argan de la marque « Marilou Bio » que j’adore. Je l’ai acheté à Villa Verde (mais dispo sur internet, par ex sur mademoiselle bio). Elle est même moins chère que les crèmes « cracras » que j’utilisais avant. J’adore aussi les crèmes de chez Sanoflore.

 

DEO :

Je ne suis pas au point de la fabriquer moi-même (pas assez patiente), mais j’ai trouvé une marque qui m’a totalement séduite : Schmit’s. C’est un déo stick (ou pot) qui est juste génial. Le seul bémol, c’est son prix. Mais étant plus gros que la moyenne, il dure plus longtemps. L’un d’en l’autre on s’y retrouve !

 

BROSSE A DENTS / DENTIFRICE :

Brosse à dent en bois, et écologique (marque Smiloh pour ma part). Et bien je suis stupéfaite. Moi qui ne prenais que des brosses à dents « sensitive » en pharmacie, j’ai trouvé encore mieux ! La sensation sur les dents et très agréable. Côté dentifrice, je prends désormais un dentifrice solide à la menthe de chez Pachamamaï (je le trouve à mon épicerie vrac mais dispo sur le net). J’avoue qu’à première vue, il pas très encourageant mais dès la première utilisation j’ai été séduite : goût, efficacité, il remplit toutes les cases. Et surtout : moi qui suis obligée d’utiliser certains dentifrices plutôt que d’autres (je saigne trop), je ne saigne pas avec ce combiné brosse à dents – dentifrice !

 

SHAMPOING :

Je suis passée au solide aussi, et je suis plus que fan : On en utilise moins et ayant le cuir chevelu qui regraisse enun  rien de temps, je revis avec ça ! J’ai même réussi à espacer mes shampoings ! Il en existe plusieurs, à différents prix aussi. Je n’en ai testé que 2 mais j’ai adhéré aux 2. Je ne veux utiliser plus que ça. J’ai tenté l’autre jour de tester un vieil échantillon de shampoing que j’avais, et mes cheveux avaient comme une sorte de pellicule dessus. Je ne me rendais pas compte qu’avant, mes cheveux étaient toujours ainsi. Avec le shampoing solide, c’est fini ! Ils sont doux, propres plus longtemps. ** Reste connecté(e) sur tu as envie de découvrir ce produit insolite ! Mam’zelle savon (Véritable savonnerie en Normandie) t’en fera gagner un !

 

J’espère t’avoir convaincu(e) de tenter l’expérience. Petit coup de pouce pour t’y aider : le prochain concours sur ma page Facebook grâce à Mam’zelle Savon !

Prochaine étape : la nourriture ? Ça me parait pas simple de nos jours, mais à voir !

 

Pompon Cerise