J’aime quand je laisse la « plume » à mes lecteurs !

Voici donc un texte d’une lectrice qui me suit depuis le début, qui a énormément partagé avec moi sur ses craintes avant d’être enceinte, puis une fois enceinte, et maintenant maman. Un joli message d’espoir comme j’aimerais en lire plus souvent ! Merci à elle.

 

*****

 

A 29 ans, mon mari et moi décidons de se lancer dans l'aventure bébé. Mais les mois passent, les tests d'ovulation et de grossesse aussi, et rien. Au bout d'un an, on consulte. Rien de bien grave, juste une très mauvaise ovulation, donc 6 mois d'injection d'hormones, mais toujours rien. L'étape d'après c'est l'insémination. Notre couple en pâtit, alors on arrête tout, désespérés. Et 2 mois plus tard, le miracle se produit enfin: notre princesse a bientôt 9 mois.

 

Après sa naissance par césarienne, le gynécologue nous demande d'éviter une prochaine grossesse durant un an, histoire que mon corps se rétablisse correctement. On veut un autre bébé; 2 ans d'écart cela sera parfait.

 -"quel contraceptif vous voulez madame ?

-rien du tout, vu la galère endurée pour ma fille, pas besoin."

Et les mois passent...élever un bébé ça prend du temps. L’accouchement a été très compliqué et le traumatisme et omniprésent, donc les câlins, c'est pas la priorité.

 

Voilà à peu près 5 mois que j'ai accouché, et mes règles tardent. Ayant des cycles irréguliers, je ne pose pas vraiment de question. Mais après 3 semaines de retard, je fais un test de grossesse et là...positif. Surprise !!!!

 

Comment y croire alors que l'on a mis plus de deux ans à concevoir la première ? ??? Je suis maintenant à 17 semaines, mon bébé se porte très bien. J'accouche en décembre, quel magnifique cadeau. Nous avons été vraiment pris au dépourvu avec cette nouvelle grossesse mais finalement nous acceptons ce merveilleux cadeau du ciel, même s'il débarque peu plus tôt que prévu.

 

Il faut toujours garder espoir, malgré les obstacles. Je pense très fort aujourd'hui aux couples qui se battent pour avoir un enfant et je leurs souhaite d'avoir assez force pour surmonter l'insurmontable, ça vaut tellement le coup...

 

Leslie