IMG_3443

MA DECOUVERTE DE LILIE DELAHAIE

J’ai découvert Lilie Delahaie dans l’émission Salut les terriens de Thierry Ardisson sur D8, il y a quelque temps.  Le sujet qu’elle allait présenter m’intéressait, donc j’ai regardé avec attention « Osez faire confiance à son intuition »

 

Elle était annoncée comme aidant la police judiciaire sur des cas de meurtres ou disparitions, grâce à son intuition. Waou ! Par ailleurs, en plus d’être auteure du livre en photo ci-dessus,  elle est coach de vie, tout ce que j’aime.

 

Si tu es intéressé(e) de revoir son intervention, c’est par ici : http://www.dailymotion.com/video/x599gl4

 

Je m’attendais vraiment à voir une médium, une vraie. Mais Lilie ne se décrit absolument pas tel quel. Elle dit même que n’importe qui peut développer son « 6ème sens ». Ardisson parle de son livre, il me plait déjà. L’intervention se termine, je suis toujours à fond dedans, et je me dis qu’il faut que je lise ce bouquin.

 

Je m’empresse d’aller liker la page Facebook de Lilie juste après son passage TV (https://fr-fr.facebook.com/liliecoach/). Puis quelques jours plus tard, je vois qu’elle propose un lien vers la page de son éditeur Michel Lafon où il y a un concours pour gagner son bouquin. Quand je te dis que je ne crois pas au hasard ! J’y fonce, et crois en la victoire dur comme fer.

 

Qu’y avait-il à gagner ?

-          Une séance de coaching (avec intuition) avec elle

-          Un livre dédicacé

Que fallait-il faire pour jouer ?

Raconter une anecdote où nous avons suivi notre intuition.

 

Et ben j’ai joué. J’ai raconté comment, sur un coup de poker, j’avais eu mon job actuel. J’étais sûre de moi. Je sentais que je devais aller dans cette direction, même si c’était une folie. Ça m’a réussi : CDI ! Cette histoire a dû plaire à Lilie et à l’éditeur car j’ai gagné le livre dédicacé ! J’étais folle de joie.

 

Quelques jours plus tard, le livre était dans ma boite aux lettres, dédicacé par Lilie comme promis :

IMG_3522 

J’ai écrit à Lilie via MP Facebook pour lui dire que j’avais bien reçu mon livre et que je l’en remerciais, et je me suis plongée dans la lecture. Tu te souviens, j’en parlais sur ma page, je n’attendais que ça : mon moment pénard du jour pour me poser et lire !

 

LE LIVRE

 

DE QUOI PARLE-T-IL ?

C’est un livre témoignage sous forme d’autobiographie. L’auteure raconte son histoire afin de mieux comprendre qui elle est et comment, depuis toujours, elle utilise son intuition. Il y a aussi des encarts avec des clefs pour développer sa propre intuition, comment la reconnaitre, la dompter, la maîtriser.

 

MON AVIS

C’est un livre simple à lire, et illustré d’exemples cartésiens. En aucun cas il s’agit d’un livre ésotérique ou quoi que ce soit. Je me suis reconnue dans énormément de passages de sa vie, de ressentis d’enfant, de peur ou d’envie. Il est agréable à lire et il m’a réconforté dans mes croyances quant à « la petite voix intérieure ».

 

EN QUOI CELA M’A TOUCHE

Ce livre n’est pas arrivé entre mes mains par hasard, encore une fois. Il est arrivé à un moment stratégique de ma vie, où j’ai besoin de changement et où je mets en place une nouvelle façon d’agir et de penser. Un moment où je reviens essentiellement au « vrai ». Et je me rends compte au travers de son vécu que je suis sur la meilleure voix qu’il soit pour moi. Ses parents ont divorcés lorsqu’elle était enfant, comme moi. Elle a eu le même processus de « survie » que moi. Plus tard, dans beaucoup d’anecdotes qu’elle relate, j’ai eu des échos avec ma propre vie. Comme on dit, on écrit pour se libérer mais des fois, sans le savoir, notre histoire fait résonnance à d’autres personnes et involontairement, on leur fait du bien. A la fin du livre, j’étais comme rassurée. J’ai écrit à nouveau à Lilie et avons quelque peu échangé via MP.

 

DEPUIS LA LECTURE DU LIVRE

Je fais attention à mes ressentis, à cette petite voix en moi. Il y a quelques jours, j’ai fait un cauchemar affreux d’attentat. Je me suis réveillée en sursaut avec une sensation dans mon ventre, je savais qu’il allait se passait quelque chose. Je l’ai même dit à mon chéri. Bingo : 2 jours après, bombe dans le métro de St Petersbourg.  En y repensant, mon rêve portait beaucoup sur le « sous terre »… métro ? Mais je n’ai pas eu que des choses négatives, au contraire ! J’ai trouvé une nounou pour ma fille il y a quelques semaines maintenant par instinct également. J’ai eu des multitudes de petits éléments qui paraissent totalement anodins mais dont je savais qu’ils allaient arriver. Je le ressentais. Tout ça en me reliant à moi, avec les conseils du livre. Certes, j’ai toujours eu ce genre de petites choses mais en ayant peur, je les ai toujours plus ou moins refoulées. Là, je les laisse sortir. Et si je me trompe ? Et bien tant pis, j’aurais essayé. Je n’en fais pas un but dans ma vie loin de là, mais pourquoi pas l’avoir en atout ?!

 

On continue dans le « il n’y a pas de hasard ? » Au moment où je t’écris, je reçois un SMS de Lilie. Je l’ai contactée pour une question qui me taraude depuis un moment, et dont je suis incapable de répondre car j’ai cette peur qui prend le dessus. Rassure-toi, c’est quelque chose qui ne pourra qu’être positive pour moi. Je ne veux avancer que dans des actions positives, on bannit le reste, la vie nous envoie assez de crasses sans qu’on s’en crée nous-même.

 

LE SOIR MEME, J’AVAIS UN RDV TELEPHONIQUE AVEC LILIE

 

RDV prit par SMS, elle m’appelle le soir concernant cette fameuse question en suspens dans ma vie. On commence à papoter sur ma santé, car lors de nos échanges de MP, j’étais malade. Comme si on se connaissait, librement, d’une douceur extrême. Je me sens à l’aise. Je lui pose donc ensuite ma question, de façon très vague. Non pas pour la tester mais vraiment car quand on est dans son truc, on pense que tout le monde l’est. De suite, elle me dit qu’elle sent quelque chose de beaucoup plus précis, elle cherche car un mot lui revient sans cesse en tête, et sans que je ne dise quoi que ce soit, elle m’a sorti le mot exact que j’aurais dû lui dire pour être plus précise.  Oui, on est sur la même longueur d’onde, elle ressent vraiment quelque chose, c’est fantastique. Elle m’apporte une réponse d’une limpidité extraordinaire, elle ressent positivement ce que je lui dis, dans des détails insoupçonnés, et m’énumère même une chronologie. Waou, extraordinaire. A te dire vrai, mon mari était à côté et faisait silence pour pouvoir écouter. Il écarquillait les yeux et hochait la tête d’un « oui » dès qu’elle parlait. Lui qui ne croit pas forcément à tout ça, il a été lui aussi estomaqué. Tout a été si vite ! Si clair ! La séance terminée, je lui ai dit que je me sentais comme rassurée, soulagée. Toujours avec sa voix douce, elle m’a dit qu’elle en était ravie. J’ai terminé par lui dire que j’écrivais actuellement un article sur son livre pour le blog, puis on s’est souhaité une bonne soirée. J’ai très bien dormi derrière.

Je ne vais pas vivre pour ça, mais je le garde dans un coin de ma tête, je vais avancer dans ma vie et je verrai si tout se passe ainsi. Je l’espère, et j’y crois. Qui vivra verra. Il faut s’en donner les moyens.

 

J’ai également eu des nouvelles de la personne qui a gagné le premier prix du concours Facebook, à savoir une séance avec Lilie. Elle accepte aujourd’hui de partager cet article avec moi et de te livrer également son ressenti :

Comme vous l’a raconté Pompon Cerise, le défi était de raconter ses ressentis, son flash, son histoire. On peut y croire ou non. Mais la vie est parfois étrange parfois, car on n’écoute pas toujours notre petite voix intérieure celle qui nous guide en premier sur la  bonne direction.

Les sujets qui sortent de l’ordinaire m’attirent. Et découvrir, le don de Lilie DELAHAIE par le biais de son livre et de ses passages à la télévision est un sujet que l’on ne parle pas souvent, et c’est bien dommage.

Tout le monde peut le développer avec de la pratique et de l’écoute de soi. On l’appelle 6ème sens.
Rien à voir avec des pouvoirs occultes comme la médiumnité mais le pouvoir d’appeler ce 6ème sens.

Sur la page Facebook de l’éditeur Michel LAFONT, il fallait raconter son histoire. J’ai aussi raconté une histoire sur Twitter qui s’est réalisé en son heure et son temps. C’est peut-être un peu fou et avec du recul, il faut croire en soi et vivre ses instants.

Ma première histoire sur Twitter

C’était dans les années 2001, et avec  3 de mes amies nous avions un projet complètement irréel. Celui d’assister à la soirée dinatoire de Patrick Bruel au Sporting de Monte Carlo. Une envie folle de se dire on le verra de près. En réservant cette soirée, avant la date du 8 septembre, les images ont défilés plusieurs fois dans ma tête en faisant comprendre que j’allais rencontrer l’artiste. Mais tous les jours j’avais un signe musical ou un flash qui apparaissait.
Ça peut faire peur, je vous l’avoue mais j’ai pris ces signes avec une écoute intérieure.


Puis un jour, dans une conversation personnelle avec une de mes trois amies, je lui dis, le jour de la soirée du concert tu restes avec moi car on va rencontrer l’artiste.
L’artiste je vous le dirai plus tard pour garder encore un peu plus de suspens.
Les jours passent. La soirée du concert arrive. L’artiste chante ses chansons anciennes et récentes de son répertoire musical accompagné de ses musiciens. Nous passons une agréable soirée joyeuse, merveilleuse. Que du bonheur !

 

L’ambiance est feutrée, légère et chaude peu de monde rien à voir avec des concerts de 4000 personnes. C’est juste intime.


Puis arrive le moment un peu bizarre. C’est la fin du spectacle, tout le monde sort de Sporting. Mes 3 amies me demandent d’aller chercher la voiture pendant qu’elles attendent la sortie de l’artiste. Enfin le pensent-elles ?
Je n’ai pas contente sur le moment de me séparer de mes amies… mais bon parfois il faut savoir s’écouter.
Donc je suis allée vers ma voiture, je suis restée à l’intérieur pendant quelques bonnes minutes. Il y avait 3 ou 4 personnes à attendre la sortie de l’artiste au portail du Sporting de Monte Carlo. Une sortie dérobée où personne ne l’attendait. Etrange moment.
 
J’aperçois l’agitation des 4 personnes plantées au portail et je sors de ma voiture pour me diriger sur la sortie du portail du Sporting. Je vois arriver une Mercedes noire qui roulait un peu vite et je crie « Patrick ». A ce moment précis, j’étais toute seule face  à cette voiture, et j’entends la voix de Patrick dire  « Stop ».

Quelle chance ! La voiture s’arrête. Moment intense et une émotion grandissante parcourt mon corps. La peur de lui dire quelques mots mais en final, j’ai pu trouver mes mots. Il y avait sa maman, son producteur, et une autre personne et Patrick Bruel. Quelques mots rapides et intimes pour le remercier de tous ces merveilleux moments musicaux. Un merci pour tous ces concerts et sa présence et de nous faire encore d’aussi belles chansons.

Je lui ai présenté le programme dinatoire de ce 8 septembre 2001 pour une dédicace. Il y avait déjà les dédicaces de ses musiciens. Il a souri.


Ce soir-là, il y a 16 ans, j’étais sur un petit nuage. Et grâce à mes visions des mois précédents, j’ai cru en moi et j’ai pu parler à Patrick Bruel quelques instants même si le trac parcourrait mon corps
Ce n’était que du bonheur.

Ci-joint la preuve…. ;-)


Et puis quelques jours plus tard sur la page Facebook des Editions Michel LAFON  je narre cette autre histoire récente.

J’ai participé au jeu sur MFM Radio fin novembre 2016 pour participer et gagner un voyage à Las Vegas pour écouter la belle Céline et surtout l’a rencontrée.

J'ai été sélectionnée parmi les 20 personnes. Et bien non ! Je n'ai pas gagné.                         


Je ne sais pas pourquoi j’ai rêvé cela, j'ai eu des images, des rêves pendant les nuits où j’attendais le tirage au sort et je voyais un truc complètement fou.

 

Un homme demandait en mariage sa copine devant une personne exceptionnelle ce n'est qu'autre Céline Dion.


Et là je me suis dit intérieurement Corinne, tu délires c’est impossible mais j'ai bien vu l’homme faire sa demande de mariage à sa copine, sa future femme.


Et puis les jours ont passé et chose étonnante sur ma radio préférée du moment je lis un article qui m'a coupé la voix pour ne pas dire la respiration. Waouh !
Je vous laisse le soin de lire l’article : http://mfmradio.fr/news/people/26754/cline-dion-s-invite-au-mariage-d-une-fan



J’ai appris par étonnement d’être la gagnante du 1er prix même si quelque part je savais que j’allais rencontrer Lilie. Etait-ce un signe ?

 

Après plusieurs rendez-vous repoussés, j’ai eu la chance de la rencontrer personnellement. Comme a dit Lilie « C’est un signe ». Il faut croire aux signes. La preuve.

La rencontre avec Lilie Delahaie s’est déroulée dans le Sud, à Cannes dans un hôtel face à la mer où ce jour le soleil rayonnait. Elle m’a dédicacé mon livre très chaleureusement. « Merci Lilie ».


On rentre dans le vif du sujet… Elle est resplendissante, attentive. Lilie se concentre. Sur la table, une feuille blanche et une date de naissance que je  dévoile. Voilà les images, les messages arrivent sur cette feuille blanche. Elle inscrit des prénoms, des mots, qui font écho pour elle et pour moi je reste silencieuse car elle balance des infos que je ne connais pas. Les informations sont précises et claires. Les prénoms pour une rencontre amicale, sentimentale ou professionnelle. Elle arrive à donner l’âge des personnes que l’on pourrait rencontrer dans le futur, avec ses joies et ses peines. J’avoue qu’elle dit la vérité. Elle évoque la vie et aussi la mort.

Lilie dit des mots  vrais même si nous ne sommes pas prêts à les entendre, elle les dit.

 

Elle me parle du monde du travail. Ok. C’est juste étonnant. C’est à l’inverse de ce que je voyais pour mon futur. Elle m’avertit une autre voie professionnelle… incroyable. Est-ce que ça peut faire peur…. Je ne peux vous répondre.

Et puis, elle évoque des personnes, femmes ou hommes qui entrent dans votre vie, en émettant des dates dans l’année présente. Elle parle du futur et donne des précisions avec des dates.
Juste incroyable.

Lilie parle d’un sujet important la santé. Elle en parle et m’informe de certaines choses. On dirait le livre de notre vie. Elle met en garde, prévient.

Elle ressent fortement les choses. C’est une évidence. Et puis, il y a des sujets personnels que l’on ne dévoile pas au monde.


Tout cela se réalise par des images qu’elle voit intérieurement. Son 6ème sens est puissant
Son professionnalisme est présent. Je lui donne toute ma confiance. C’est une femme avec un potentiel extraordinaire. Elle est humaine, douce, chaleureuse, généreuse ce sont mes ressentis.

Son livre m’a touché à un point important. Il y a des passages de son livre qui m’ont interpellé. Les émotions étaient présentes. Etait-ce une délivrance ?
Peut-être !

Et ce que j’ai compris et que je dois apprendre c’est à gérer les émotions…. « Merci Beaucoup Lilie. Vous êtes dans un coin de mon cœur pour un long moment de ma vie grâce à cette belle rencontre ».

Croire en soi et sa petite voix comme dit Lilie….
Corinne.

 

J’espère que cet article t’aura plu, inspiré. Et telle une vraie dissertation de philo, j’ai envie d’ouvrir le sujet : as-tu des intuitions ? T’en sers-tu ?

 

Pompon Cerise

 

Crédit photo : Pompon Cerise, éditions Robert Lafon, Lilie Delahaie