Mercredi 15 novembre 2016, j’ai été à l’avant-première du film

« Demain tout commence »

Au cinéma Pathé de Valence, en présence de l’équipe du film.

Petit article sur le film et sur la soirée…

139893_jpg-c_300_300_x-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Je suis fan d’Omar Sy. J’adore qui il est, ce qu’il fait, ses choix de rôles etc. Il me fait rire, il me fait pleurer, ma sonnerie de téléphone est depuis des années la musique d’Intouchables, limite à boire du Finley alors que c’est pas trop mon truc ! Bon ok, je n’ai pas de poster, je ne suis pas une fan hystérique non plus... Juste, je l’aime bien en tant que personne et en tant qu’acteur. Bien entendu, je le suis sur Facebook et sur Instagram. Alors quand il a publié les dates des avant-premières de son dernier film sur Instagram, j’ai cru halluciner quand j’ai vu qu’il passait à Valence !

 

J’ai attendu patiemment de voir sur le site de Pathé l’ouverture de la billetterie. 1 semaine, 2 semaines, 3 semaines… jusqu’à ce qu’une amie me signale qu’elle avait déjà ses places, et que la salle était déjà presque pleine ! Quoi ? Impossible que je loupe ça ! J’ai pris ma douche et suis sortie comme ça, à la waleguène, cheveux trempés. Après un bon moment de papotage avec la guichetière, victoire : j’ai mes places ! Le succès fut énorme, il a fallu ouvrir d’autres sièges, une autre salle…

IMG_2976

IMG_2984

 

Nous voilà enfin ce mercredi 15 novembre. Excitée dès le réveil, je n’attendais que de voir Omar. Je devais également rejoindre une autre bloggeuse de la ville bien connue : Princesse Mojito ! Can’t wait ! Puis, à 19h30 (ma séance était à 20h30), messenger de Princesse Mojito « Jess, Omar est malade, il ne viendra pas. Je suis déjà dans ma salle (différente de la mienne), ils viennent de le confirmer ! ». Aaaahhhh noooonnnn ! 2 déceptions d’un coup : pas de rencontre avec Princesse Mojito pour aujourd’hui (déjà en salle) et pas de rencontre avec Omar Sy ! J’essayais de relativiser car quoi, ça arrive à tout le monde d’être malade ! Coup de pas de chance. Je check Facebook, il avait écrit un gentil mot d’excuses. Bon, le film me tente toujours autant malgré tout, donc voyons voir ce qu’il donne !

 

Nous voilà arrivés, ma cousine, mon amie d’enfance, mon chéri et moi dans la salle. On s’installe, on est au top. On se remotive comme on peut. Puis on pense au film. Rien que le titre, il nous inspire. Ça sent bon le film philosophique. Comédie dramatique comme j’adore.

IMG_2982

 

Le directeur du cinéma arrive et nous parle, nous dit qu’il regrette qu’Omar ne soit pas présent, mais que vraiment le film vaut le détour. Ça monte ça monte ! Et le film commence enfin.

 

Pas un passage mou, un scénario béton, des acteurs sensationnels, des prises de vues sympas, des dialogues au top entre le français et l’anglais (sous-titré, je rassure !)… j’étais obnubilée. Il y a des moments où tu exploses de rire, des moments où tu pleures, et le tout est superbement orchestré.

 

Le film se termine, et le metteur en scène Hugo Gélin (un génie) fait son apparition. Hey mais en fait, il était dans la foule avec nous avant qu’on ne rentre dans la salle ! On est passé plusieurs fois devant lui sans savoir qui il était ! Il est là, simple, limite intimide devant nous au début. Il nous explique quelques « trucs » du film. Puis c’est au personnage principal de faire son entrée, Gloria Colston, la jeune fille du film. Trop géniale cette petite, elle sait tout faire ! Elle était à l’aise devant nous, répondait aux questions, sans jamais avoir la grosse tête. Une enfant simple et pourtant qui touche à tout car elle est DJ (et oui !) et rappeuse ! Elle nous a même fait une chanson. C’est vraiment une petite graine de talent qui j’espère va percer.

IMG_2980

IMG_2981

 

Omar a manqué, on ne va pas se le cacher, mais les intervenants et le film étaient tellement bien que ma déception du début s’est vite envolée.

 

Sortie de salle, on nous annonce que l’on peut rencontrer l’équipe du film d’ici 20 minutes. Mais on décide néanmoins de rentrer car chéri commence très tôt le travail, il savait qu’il ne dormirait que 3h30. Non pas que nous n’étions pas intéressés, au contraire ! Mais en semaine, c’est toujours plus délicat de rentrer tard.

 

Sur le chemin du retour, on s’avoue tous qu’on a pleuré, et qu’on a adoré le film, qu’il nous a profondément touché. J’ai hâte de le revoir, et j’ai aussi hâte que tu le découvres, que tu me dises ce que tu en as pensé.

 

Mais je sais ce que tu penses « Cool, tu nous mets l’eau à la bouche mais… ça parle de quoi ce film ? ».

Voici le synopsis de AlloCiné :

Samuel vit sa vie sans attaches ni responsabilités, au bord de la mer sous le soleil du sud de la France, près des gens qu’il aime et avec qui il travaille sans trop se fatiguer. Jusqu’à ce qu’une de ses anciennes conquêtes lui laisse sur les bras un bébé de quelques mois, Gloria : sa fille ! Incapable de s’occuper d’un bébé et bien décidé à rendre l’enfant à sa mère, Samuel se précipite à Londres pour tenter de la retrouver, sans succès. 8 ans plus tard, alors que Samuel et Gloria ont fait leur vie à Londres et sont devenus inséparables, la mère de Gloria revient dans leur vie pour récupérer sa fille…

 

Au-delà de l’histoire en elle-même, j’ai été bouleversé de voir une telle complicité « père-fille ». Et je crois sincèrement que je n’ai pas été la seule. Ça te prend aux tripes !

 

Par ici la fiche AlloCiné où tu peux retrouver toutes les infos sur le film, y compris la bande-annonce :

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=240944.html

 

Ça m’a fait du bien de voir un si bon film, avec une philosophie si positive.

 

Pompon Cerise

 

Credit photo: AlloCiné